► Montant et évolution du loyer :
Le montant de votre loyer est fixé par votre contrat ; c’est le Conseil d’Administration de l’Office qui délibère annuellement pour fixer son évolution.

► Le loyer est payable mensuellement avant le 5 du mois suivant :
Vous recevrez vers la fin de chaque mois un avis d’échéance. Le loyer est payable à terme échu c’est à dire en fin de mois, et dans tous les cas pour le 5 du mois suivant.

Exemple : vous recevez le 25 mars votre loyer du mois de mars, qui doit être payé au plus tard le 5 avril.


► Les modes de paiement :
Vous pouvez régler le loyer :
• de préférence par prélèvement automatique sur votre compte bancaire ou postal ; ce prélèvement a lieu vers le 6 du mois ; si vous êtes prélevé, une mention apparaît sur votre avis d’échéance,
• par chèque ou mandat postal, adressé ou déposé à la Trésorerie (lien nos coordonnées),
• par carte bancaire ou en espèces (jusqu'à 300 €) en vous présentant, muni de votre avis d’échéance, à la Trésorerie (lien nos coordonnées).

Bon à savoir : Pour les paiements à la Trésorerie, présentez vous muni du talon de votre avis d’échéance de loyer.

► L’Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l'Allocation Logement (AL) :
Si vous bénéficiez de l’APL ou de l'AL, celle-ci est versée tous les mois par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) à l’Office et est déduite du loyer sur votre avis d’échéance.
En fonction de vos revenus, de la composition de votre famille, vous pouvez peut-être bénéficier de l’APL, contactez la CAF ou la MSA (lien vers les sites)
Votre antenne (lien vers nos coordonnées) vous renseignera utilement à ce sujet .

► Que faire en cas de difficulté ou de retard de paiement :
Le bon réflexe : ne pas hésiter à rencontrer le chargé de clientèle de votre antenne
Personne n’est à l’abri de difficultés passagères : maladie, perte d’emploi, problème familial…
Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à rencontrer votre chargé de clientèle ; il vous recevra en toute confidentialité à l’Antenne.
Avec lui vous pourrez étudier les moyens de régler votre dette ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre (notamment celles du Fond de Solidarité Logement).

► Ne laissez pas votre dette s’aggraver :
Si votre loyer n’est pas payé suite aux lettres de rappel de l’Office, et aux relances de votre chargé de clientèle, vous vous exposez à ce qu’une procédure de résiliation judiciaire de votre contrat de location soit engagée, à vos frais ; ces poursuites peuvent aller jusqu’à votre expulsion.
Parallèlement vous encourrez la suspension de votre APL, ainsi que la mise en œuvre par le Trésor public de mesures de saisie de vos biens et comptes bancaires.

► Le Supplément de Loyer Solidarité :
Conformément à la loi, tous les ans, l’Office adresse à ses locataires occupant un logement conventionné, une enquête sur les ressources qui permettra de déterminer si un Supplément de Loyer Solidarité leur est applicable.
La réponse à cette enquête est obligatoire.

Tous les trois ans, une enquête plus complète, dite de « peuplement », elle aussi obligatoire, est menée auprès de l’ensemble des locataires pour connaître l’évolution de l’occupation des immeubles.